KebaweThe HairyThe Lord Of The Rings - Wallpapers & GraphicsMike Oldfield - Tubular.netEgunero Bat - One Drawing A Day   
Welcome Graphics Comics Wallpapers Music Software About Kebawe's smilies: Smellies

Bullons avec Kebawe !


Du côté des comics...

« Daredevil : Underboss » de Brian Michael Bendis et Alex Maleev
Editions Marvel France – Collection « 100% Marvel »


Daredevil : UnderbossDaredevil, le super-héros aveugle ! Vous savez, celui dont on suivait les aventures dans « Strange » quand on était mômes, le copain de Spiderman… Et ben, Daredevil, il a fait du chemin depuis ce bon vieux temps des visiteurs du mercredi ! Non seulement, il arrive au cinéma sous peu avec Ben Affleck dans le rôle titre, mais, côté BD, à comparer avec ce que vous saviez si vous le suiviez dans Strange, c’est le jour… et la nuit. Le héros bon enfant des années 70, dessiné par Gene Colan est passé à la moulinette de scénaristes brillants qui l’ont carrément transformé en icône de la BD genre roman noir. Daredevil est maintenant un comics dont l’ambiance rappelle plus les romans de James Ellroy que les BD de super-héros. Le grand Frank Miller avait initié le mouvement, en plongeant l’aveugle au collant rouge dans le milieu des maffias, des ninjas et des règlements de compte. Puis, Kevin Smith avait enfoncé le clou dans une saga inoubliable, dessinée par Joe Quesada (qui depuis est devenu le grand patron chez Marvel), où il faisait disparaître l’éternelle fiancée de Daredevil, Karen Page. Aujourd’hui, il faudra compter en plus avec le scénariste Brian Michael Bendis et le dessinateur Alex Maleev qui, dans ce nouvel album, bouleversent à nouveau l’univers pourtant déjà bien sombre de DD : un jeune coq de la maffia de Chicago arrive à New York, sur les terres du redoutable Caïd du crime. Petit à petit, il apprend un secret qui lui donne l’idée et l’audace de vouloir éliminer le Caïd pour prendre sa place et… Daredevil. Le pire, c’est qu’il y parvient. Mais, une fois le grand maître de la pègre new-yorkaise hors-jeu, il lui faudra faire face aux conséquences de ses actes. Dans la foulée, l’identité secrète de Daredevil vole en éclat… Un scénario béton, construit sur un jeu complexe de flash-back, un ton adulte et noir parfaitement maîtrisé, le tout renforcé par un dessin sombre, torturé qui transforme les buildings de New-York en jungle ténébreuse et redoutable, cette sage est un chef d’œuvre à offrir à ceux qui croient que les comics américains sont à réserver aux gamins attardés et boutonneux. Si le scénario du film à venir est à moitié moins bon que celui-ci, il va faire un carton au box-office. Mais ça, voyez, j’en doute !


« Les Mystères du Meurtre » de Neil Gaiman et P. Craig Russell
Editions Semic

Les Mystères du MeurtreGrande nouvelle : Neil Gaiman semble décidé à revenir (un peu) à la BD. En effet, depuis quelques années, le créateur des chefs d’œuvres que sont « Black Orchid » et surtout la série culte « Sandman », s’était éloigné du 9ème art pour se consacrer à l’écriture de romans (au demeurant excellents ! Procurez-vous « Neverwhere » aux éditions « J’ai Lu » de toute urgence !). Mais voilà que pour Angoulême 2003, les éditions Semic publient en simultané avec Dark Horse aux USA ce qui pourrait bien marquer le retour du maître à la bande dessinée. Bon d’accord, ce n’est ici « que » l’adaptation d’une nouvelle radiophonique de Gaiman adaptée par le dessinateur P. Craig Russell, mais c’est quand même « du » Gaiman ! Et quelle joie de retrouver le duo scénariste-dessinateur qui avait fait des étincelles sur l’inoubliable Sandman n°50, récompensé par de nombreux prix. Il s’agit ici d’une histoire d’anges : au début de la Création, lorsque Dieu et ses ouvriers, les anges, définissaient les concepts de Dimension, de Sommeil ou d’Amour, un crime fut commis dans la cité céleste. Un ange nouveau, Raguel, la Vengeance du Seigneur, est chargé de mener l’enquête sur ce que personne ne connaissait jusqu’alors : le meurtre. Au long de ses recherches, Raguel découvrira que d’autres concept on vu le jour à l’insu de tous dans la Cité des Cieux : la jalousie, la haine… Le dessin clair et « art-déco » de Russell est au service de cette histoire philosophico-criminelle, à plusieurs niveaux de lecture, du pur Gaiman, quoi ! Et la couverture de l’album, splendide, ne gâche rien. Partez donc pour la cité des anges, vous ne le regretterez pas.


Olier

     11 février 2003


Cliquez sur une image ci-contre pour l'aggrandir.


Achetez-les chez Amazon.fr !

  LesMystères du Meurtre



Archives

Septembre 2006

Le Loden revient à la mode...

Brume, momies et sortilèges...

L'habit fait le personnage de BD...

Du rural à l'urbain...

Août 2006

Au fil de l'épée !

Inquiétants personnages !

Juillet 2006

Trait actuel, histoires d'aujourd'hui...

Dans les airs, sous la terre et sous la mer...

L'Amérique dans tous ses états

Barbares à thèmes...

Juin 2006

Contes de l'Ouest du Monde...

Dur Dur d’être un gamin...

Des nouvelles du Front des Etoiles

Chronique de la Nouvelle BD

Mai 2006

Au Far West, quoi de nouveau ?

Larguez les amarres, Moussaillons !

De la BD en feuilletons, feuilletons les BD !

Un océan de celtitude

Des Bêtes et des Hommes



Le reste...


Home | Graphisme | BD | Wallpapers | MP3 | Software | A propos/Contact | Emailez cette page !

Kebawe
© 2001-2017 Kebawe.